Sous-catégories

Lundi, 16 avril 2012

Rendez-vous à la Porte de Versailles jeudi à 19 heures !

Cette dernière semaine de campagne est marquée par d'innombrables meetings, sur tout le territoire, auxquels participent des responsables du Front de Gauche. A Tulle, Saint-Paul des Dax, Nantes, Mâcon, Troyes, Poitiers, Aubagne, et plus encore, le Front de Gauche organise des assemblées citoyennes, des meetings et des réunions publiques. Le dernier meeting de Jean-Luc Mélenchon avant le premier tour se tiendra jeudi à partir de 19 heures, au Parc des expositions de la Porte de Versailles. J'aurai le plaisir et l'honneur d'y prendre la parole avant le discours de Jean-Luc Mélenchon. A jeudi soir !

19_avril_2012_m.jpg

Jeudi, 12 avril 2012

Albert Jacquard soutient Jean-Luc Mélenchon

Une excellente nouvelle pour le Front de Gauche ! Albert Jacquard, qui est à la fois l'un des plus grands scientifiques de notre pays et un militant infatigable des causes des mal-logés, des sans-papiers, du logiciel libre, un soutien historique du mouvement écologiste et un partisan de la décroissance soutenable, vient de nous faire connaître son soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

Une proche du PG a eu la bonne idée de lui écrire, tout simplement, en argumentant en faveur de candidat du Front de Gauche :

Soutien_Albert_Jacquard-ltr_dmde.jpg

Et le plus simplement du monde, Albert Jacquard lui a répondu par ces quelques lignes manuscrites : "Madame, Vous m'avez convaincu. Je voterai Mélenchon. Vous pouvez le dire autour de vous."

Soutien_Albert_Jacquard.jpg

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Contacté depuis, il m'a confirmé son soutien par téléphone, et il a donné son accord pour que nous le rendions public aujourd'hui.

Plus que jamais, le vote Mélenchon est bien le vote rouge et vert en 2012.

Vendredi, 30 mars 2012

Plus rien ne nous arrêtera

Il y a eu la Bastille et ces 120 000 personnes, et toutes celles et tous ceux qui y étaient font depuis de beaux rêves et se réveillent tous les matins, le coeur joyeux, en se disant que nous vivons un moment fantastique, que le temps où on nous faisait taire est derrière nous. Rappelez-vous, il n'y a pas si longtemps lorsqu'on osait parler d'un autre partage des richesses, on se faisait traiter de ringard, d'attardé, de qui ne comprenait rien à l'économie, à la modernité. Mais la campagne du Front de Gauche a réimposé cette thématique ainsi que la nécessité d'arrêter les délocalisations et de maintenir une industrie en France. Ainsi à Lille, mardi, il me revenait d'intervenir sur ce sujet avant Pierre Laurent et évidemment Jean-Luc Mélenchon. Nous attendions pour nous diriger vers la salle, lorsqu'une camarade est venue nous dire que la sécurité du Zénith avait décidé de ne plus laisser entrer de personnes supplémentaires dans la salle car il y avait déjà trop de monde. Il faut dire que dans ces meetings, vu l'affluence, pour permettre au maximum de personnes d'entrer, on enlève tout simplement la majorité des sièges, n'en laissant que quelques rangées sur le côté pour les personnes âgées ou ne pouvant rester debout. Donc pour toutes les autres, c'est debout pendant un peu plus de deux heures et même trois heures voire plus pour celles et ceux qui veulent arriver tôt pour être devant.





Ceux qui n'ont pu entrer restaient donc dehors où un grand écran avait été installé. Mais très vite l'espace disponible n'a plus suffi et les personnes commençant à descendre sur la chaussée, nos militants ont dû décider d'interrrompre la circulation. En réalité ils avaient anticipé et averti la préfecture mais ils n'avaient pas été crus. Le Directeur de la Sécurité Publique s'est donc déplacé pour constater de visu que la solution la plus raisonnable était de couper la circulation pour éviter tout risque d'accident inutile. Pensant à tous ces pauvres gens qui allaient devoir rester dehors, nous sommes sortis sur une terrasse qui surplombait pour les saluer. C'était vraiment impressionnant. Ensuite l'entrée dans la salle fut comme à chaque fois maintenant un véritable exploit. Des camarades belges, venus à 500 avec leur syndicat, la FGTB (Fédération Général du Travail de Belgique) avaient tenu à assurer la partie du service d'ordre qui devait permettre d'atteindre la tribune. Merci à eux car cela fut vraiment très physique ! Et une fois sur la tribune, quelle impression, ces milliers de visages tournés vers nous, avides d'écouter mais aussi de vibrer et tant de jeunes, filles et garçons. Dans les meetings que j'ai faits c'est la première fois que j'en vois autant. Je regardais cette salle et ces images projetées des milliers de personnes restées à l'extérieur. Quel bonheur et quelle responsabilité ! Plus rien ne sera comme avant.

Mercredi, 21 mars 2012

Drames de Toulouse et Montauban : communiqué de Jean-Luc Mélenchon

L’identification du criminel dégénéré qui nous défiait est une bonne nouvelle. Je félicite la police nationale et salue très chaleureusement ceux qui ont été blessés ce matin au cours de l’opération. Si les informations de la matinée se confirment nous serons d’autant plus déterminés à combattre tous ceux qui ont en commun la haine des autres, la guerre religieuse et les autres habillages de la démence criminelle. Dorénavant notre premier devoir est de lutter contre les assimilations et stigmatisations haineuses à qui cette situation pourrait servir de prétexte.

Lundi, 19 mars 2012

Drame de Toulouse : le communiqué du Parti de Gauche

Le Parti de Gauche fait part de son émotion et de son indignation devant la fusillade qui, ce matin, a provoqué plusieurs morts dont trois enfants, devant un collège juif de Toulouse.

Nous ne savons encore à cette heure, si à l'horreur du crime s'ajoute l'ignominie du motif raciste et s'il existe un lien avec les assassinats des militaires de Toulouse et Montauban.

Le Parti de Gauche assure tous les blessés et les familles des victimes de sa solidarité. Il appelle l'ensemble de nos concitoyens au rejet de toute expression de racisme quel qu'il soit.

page 2 de 10

Générateur de miniatures