Dans les affirmations de ce mail, figure la phrase suivante : « Pour chaque député non réélu, les français devront payer 417 120 euros (60 mois fois 6592 euros), ce qui est totalement faux.

Premièrement seuls les députés battus touchent cette indemnité, deuxièmement en sont exclus les fonctionnaires et les retraités, troisièmement le montant est dégressif à partir de l’indemnité parlementaire de base qui est de 5400 euros et non 6592 euros, quatrièmement cette indemnité est différentielle (c’est à dire que pour son calcul sont pris en compte les autres revenus). Selon le Parisien, en ce moment seuls 30 députés y ont accès, et compte tenu des revenus annexes des uns et des autres, seuls 3 députés touchent les 6 mois d’intégralité de l’indemnité de base. Ensuite, il n’y a aucune indemnité perçue à vie contrairement à ce qui est aussi écrit dans ce mail.

Pour celles et ceux qui auraient encore des doutes, ils peuvent retrouver les informations sur le site de l’Assemblée Nationale à l’adresse suivante : http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/indemnite.asp#alloc