Voici la réponse obtenue lors de la séance de nuit du lundi 29 octobre :

Mme la ministre de la santé, de la jeunesse et des sports. ''Je vous remercie pour votre appréciation très positive sur cet article, très important à mes yeux car il conforte plusieurs des combats de ma vie. Je salue, moi aussi, l’implication des centres de planning familial, avec lesquels je travaille en parfaite collaboration depuis des années et qui sont aussi à l’origine de cette mesure. Je suis également sensible aux propos de Mme Billard sur la nécessité de revaloriser l’IVG chirurgicale, qui n’a l’a pas été depuis 2004. À ma demande, cette revalorisation prendra effet au 1er mars dans le cadre de la campagne tarifaire.''

Il faut reconnaître à Mme Bachelot d'être plus sensible à cette question que ces prédécesseurs. Reste à savoir quel sera le montant de la revalorisation.