Martine Billard

Députée de Paris

Les Verts



Paris, le 29 août 2008

Communiqué de presse



Non ! au passage en force de H&M rue des Rosiers !



Martine Billard, députée de Paris, a appris avec stupéfaction que la marque H&M avait engagé des travaux dans les locaux de l’ancien hammam de la rue des Rosiers (4e arrondissement de Paris) alors même que le permis de construire sollicité n’a pas été délivré. Elle exige la suspension immédiate de ces travaux, de quelque type qu’ils soient.



Elle rappelle son opposition au développement d’une mono-activité dans ce quartier historique et culturel du centre de Paris. C’est ainsi qu’elle a signé la pétition initiée par l’association « Quartier des Rosiers » contre le projet de H&M rue des Rosiers, et qu’elle est intervenue courant juillet auprès de Madame Lyne Cohen-Solal, adjointe au Maire de Paris en charge du commerce, pour s’opposer à la délivrance du permis de construire. Cette dernière avait plaidé avec succès pour la diversité commerciale lors de l’examen d’un projet similaire sur les Champs-Élysées. Si les procédures administratives diffèrent, les mêmes arguments valent dans les deux cas :

  • refus de la banalisation provoquée par l’implantation des mêmes grandes marques dans les artères commerçantes de toutes les grandes villes européennes,
  • volonté de ne pas consacrer plus de 40 % au commerce du textile dans une même rue.


C’est le choix de la ville de demain qui est en jeu. C’est pourquoi les élus doivent s’engager et peser sur ce choix, en usant de toutes les possibilités à leur disposition (juridiques et en termes de mobilisation collective), sans attentisme.