Communiqué de presse du 19 avril 2010

La grande distribution alimentaire hors la loi

Cédant devant l'appétit sans fin des dirigeants et des actionnaires de la grande distribution, la droite de Nicolas Sarkozy a fait voter une loi autorisant le travail du dimanche dans de nouveaux secteurs d'activité. En même temps, l'heure de fermeture le dimanche a été repoussée à 13 heures dans la distribution alimentaire.

La légalisation de situations hors la loi existantes depuis des années, fait penser à la distribution alimentaire qu'elle peut procéder à l'identique en espérant la même issue.

Ainsi, les ouvertures illégales le dimanche après midi se multiplient notamment à Paris et en Ile-de-France. Au premier rang des fraudeurs, se trouvent les chaînes Franprix qui multiplient les infractions et vont jusqu'à prétendre avoir des autorisations préfectorales. Certains magasins annoncent ouvrir le dimanche toute la journée et en font même un argument publicitaire qui fleurit sur leurs devantures.

Cette situation était prévisible et je l'avais dénoncée lors du débat à l'Assemblée nationale. Le secteur de la distribution alimentaire est en train de dévorer tout cru ce qui reste du repos du dimanche, au détriment des salarié-e-s du secteur, sans que le gouvernement ne réagisse. Mais en a-t-il la volonté ? On peut en douter.