Cette journée se déroulera :

Samedi 12 juin de 14h à 19h
Gymnase JEAN RENEAULT
56 avenue de la République
93170 BAGNOLET
(métro Gallieni, ligne 3)


Voici le programme :

13h45 -14h10 accueil des participants

PREMIERE PARTIE : Comment éviter la catastrophe économique et financière qui se dessine ?

  • 14h10-14h30 : Introduction de Jacques GENEREUX (économiste – Sciences Po. – Secrétaire national du PG à l’économie)
  • 14h30-15h20 : Interventions des économistes

François MORIN (économiste – Univ. Toulouse I) 15min

Dominique PLIHON (économiste – Univ. Paris XIII – Pdt. Conseil scientifique d’ATTAC) 15 min

Laurent CORDONNIER (économiste – Univ. Lille I) 10 min

Christophe RAMAUX (économiste – Univ. Paris I, animateur de Commission économie du PG) 10 min

  • 15h20 : Questions-interventions des inscrits (12 x 2 min)
  • 15h45 : Conclusions des économistes
  • 16h05 : Pause 10 min

DEUXIEME PARTIE : comment éviter la catastrophe sociale et politique qui se dessine ?

  • 16h15-16h45 Intervention d’Oskar LAFONTAINE
  • 16h45-18h15 discussion avec les interventions de :

Miguel PORTAS ou Rui TABARES (député européen du Bloc de Gauche - Portugal)

Vincent DREZET (syndicaliste des impôts)

Bernard CASSEN (président de Mémoire des Luttes)

Raquel GARRIDO (SN du PG à l’international) 

  • 18h15-19h Conclusion par Jean-Luc MELENCHON


Biographie des économistes intervenant :

Laurent Cordonnier : économiste, maître de conférences à l'Université Lille 1, chercheur au Clersé (UMR 8019 - CNRS), enseigne à la Faculté des sciences économiques et sociales de Lille 1 et à l’Institut d’études politiques de Lille. Il collabore régulièrement au Monde Diplomatique. Ses recherches portent sur la croissance, la répartition et l'emploi, dans le cadre du capitalisme financiarisé. Il est notamment l’auteur de Pas de pitié pour les gueux (Raison d’agir, 2000) et, tout récemment, L’économie des Toambapiks, une fable qui n’a rien d’une fiction, (Raison d’agir, 2010).

Jacques Généreux : économiste, professeur à Sciences Po. et secrétaire national à l’économie du Parti de gauche. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages parmi lesquels, Les Vraies lois de l’économie (Seuil, 2005), La Dissociété (Seuil, 2006), Le Socialisme néomoderne (Seuil, 2009). Ses recherches portent sur les fondements anthropologiques des sciences sociales et de la philosophie politique. Il publiera en septembre une analyse de la crise de civilisation engagée depuis trente ans : La Grande Régression (au Seuil). http://jacquesgenereux.fr, http://dissociete.fr, http://neomoderne.fr.

François Morin : professeur émérite en sciences économiques à l'université de Toulouse I. Il a été membre du conseil de la Banque de France entre 1985 et 1993 et du Conseil d'Analyse Economique (CAE) auprès du premier ministre entre 1997 et 2000. Il a ouvert un site internet sur la crise financière en janvier 2009 (www.financeglobale.fr.). Il a publié récemment, Le nouveau mur de l'argent : essai sur la finance globalisée (Seuil, 2006) et Autopsie d'une crise annoncée : une  enquête de Désiré Tofix, en collaboration avec P. Mignard (Le Pérégrinateur, 2010).


Dominique Plihon :
professeur à l’Université Paris-Nord et président du conseil scientifique d’Attac. Il a été chargé de mission à la Banque de France (1974-1983) et au Commissariat général du Plan (1983-1991), consultant auprès de la Commission bancaire (1995-1998), membre du Conseil d’Analyse Economique (2001-2004). Il a publié trois « classiques » dans la collection « Repères » (La Découverte) Les taux de change (2006), La monnaie et ses mécanismes (nelle. éd. 2008), Le nouveau capitalisme (nelle. éd. 2009). Il est aussi le co-auteur de Les banques, acteurs de la globalisation financière » (Documentation Française, 2006) et de Le savoir et la finance. Liaisons dangereuses au coeur du capitalisme contemporain (avec E.M. Mouhoud, La Découverte, 2009).

Christophe Ramaux : économiste, maître de conférences à l'Université Paris I. Co-initiateur de l'Appel pour sortir de la pensée unique en1996 et de l'Appel des économistes en faveur du Front de gauche en 2009. Membre du Conseil scientifique d'Attac. Animateur de la commission Economie du Parti de Gauche. Il a notamment publié Emploi : éloge de la stabilité. L’Etat social contre la flexicurité (Mille et une nuits, 2006).