Je me réjouis bien sûr de ce classement, mais je reste sur l'impression du billet précédent à savoir que je ne fais que mon travail et ce pour quoi vous m'avez élue.