Voici le communiqué du Parti de Gauche en réaction à la décision du Conseil constitutionnel sur le mariage de deux personnes de même sexe.


En rejetant la question prioritaire de constitutionnalité à propos du mariage de deux personnes de même sexe, le Conseil Constitutionnel referme pour un moment la possibilité de faire avancer le droit français sur ce sujet. En indiquant, "le droit de mener une vie familiale normale n'implique pas le droit de se marier pour les couples de même sexe", le Conseil fait perdurer la discrimination entre couples et maintient aussi une inégalité entre citoyens. En quoi cette discrimination entre couples hétérosexuels et homosexuels ressort-elle de l'intérêt général invoqué dans la décision ? Avancer cette affirmation revient à préempter un débat futur qui pourra s'appuyer sur cette rédaction pour continuer à s'arc-bouter sur un rejet passéiste. La seule audace que le Conseil s'est permise consiste à reconnaître que rien dans la Constitution n'interdit cette reconnaissance.

Le Parti de Gauche réaffirme la nécessité de l'égalité des droits entre couples et donc le droit au mariage pour les couples de même sexe.

Martine Billard
coprésidente du PG
Pascale Le Néouannic
Jean-Charles Lallemand
coresponsables de la commission LGBT du PG