L'inégalité devant l'impôt, au profit des plus fortunés, c'est aussi une réalité pour les entreprises ! Un rapport vient d'être rendu à ce sujet.

Voici le communiqué que j'ai adressé à la presse en réaction à sa publication.


Les entreprises du CAC40 doivent payer !

Un rapport d'information parlementaire présenté aujourd'hui à l'Assemblée Nationale fait état de l'écart considérable entre les PME-PMI et les groupes du CAC40 en matière d'impôts sur les sociétés. On savait déjà que Total ne payait pas d'impôts en France mais le rapport montre que la tendance est largement généralisée aux quarante groupes cotés à Paris.

Quand les petites entreprises payent en moyenne 40% d'impôts, les multinationales n'en payent elles qu'à peine 20%. Voilà la réalité de la politique de Sarkozy qui fait payer les cadeaux fiscaux faits à ses amis par les petites entreprises et les salariés. La seule niche Copé, qui exonère d'impôts les bénéfices réalisés sur la vente d'actions, coûte à elle seule 22 milliards d'euros par an aux contribuables.

Tous les mécanismes que les financiers nous vendent comme techniques ne sont en fait que des choix politiques pour favoriser les plus riches, entreprises comme particuliers.

Le Parti de Gauche demande l'abrogation immédiate des niches fiscales et sociales qui profitent au multinationales au détriment des recettes publiques. De l'argent, il y en a pour mener une autre politique, il suffit d'arrêter avec les cadeaux inutiles.