Suite à l'annonce de François Fillon, voici le communiqué que je viens d'adresser à la presse.



Mercredi dernier, lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale, la députée Martine Billard interpellait le Gouvernement, à propos de l'ajout d'un quatrième jour carence pour le paiement des indemnités journalières dans le secteur privé, et un premier jour de carence dans la fonction publique. Encouragée par le discours du Président de la République sur les fraudeurs à l'assurance maladie, la majorité mettait tous les assurés sociaux dans le même sac.

Aujourd'hui, le Premier ministre Fillon recule sur ce quatrième jour de carence, reprenant des critiques soulevées la semaine dernière par Martine Billard. Il risquait de ne pas être pris en charge par les employeurs, notamment dans les PME, puisque cela relève des conventions collectives.

Martine Billard salue cette reculade de la droite qui résonne comme une victoire. Elle appelle toutefois à rester vigilants pour que le couperet ne tombe pas sur d'autres catégories sociales.