Jeudi dernier, nous avions examiné en séance la proposition de loi visant à aligner, dans le domaine de la presse, les réponses juridiques aux provocations à la haine, à la violence et à la discrimination en matière de propos homophobes, sexistes et handiphobes sur ceux en vigueur en cas de propos racistes. J'en avais rendu compte ici.

Le gouvernement ayant réservé le vote, pour s'assurer d'une majorité dans l'hémicycle sans contraindre les député-e-s de la majorité à se déplacer jeudi, c'est cet après-midi que je suis intervenue pour donner notre explication de vote. Voici la vidéo.





C'est une version tronquée du texte initial qui a été adoptée, conformément aux demandes du gouvernement.