La question du logement est centrale dans les préoccupations de nos concitoyen-ne-s. Les prix dans le privé se sont envolés, et même dans le secteur social, les logements créés depuis 1981, même ceux destinés aux moins fortunés, ont des loyers trop élevés pour les revenus de celles et ceux auxquels ils sont destinés. C'est le Haut comité au logement des personnes défavorisées (HCLPD) qui en fait le constat dans cette note !

Le Front de Gauche propose un mécanisme permettant une baisse des loyers. Je vous recommande la tribune de Romain Biessy et Maël Goepfert sur Médiapart.