Communiqué du Parti de Gauche

Nouveau record du niveau des gaz à effet de serre : les gouvernements continuent à bavarder

Selon l'Organisation météorologique mondiale, les rejets de gaz à effet de serre dans l'atmosphère ont atteint un record en 2014. Cette augmentation, indéniablement liée aux activités humaines, concerne aussi bien le CO2 que le méthane.

La COP21 se tient dans 3 semaines et malgré les annonces catastrophiques sur les conséquences du réchauffement climatique lié à ces émissions de GES, le texte en négociation n'avance toujours pas vers les seules solutions possibles : laisser 80% des énergies fossiles dans le sol, rompre avec l'agriculture industrielle pour revenir à une agriculture paysanne bien moins émettrice de CO2 et de méthane, arrêter avec la déforestation.

Et le gouvernement français, hôte de cette COP21, a beau se vanter, son bilan écologique est catastrophique entre les cars Macron, la ferme des 1000 vaches, les énormes centres commerciaux comme celui prévu dans le triangle de Gonesse, l'obstination à construire l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes etc.

C'est maintenant qu'il faut agir, pas en 2050 !

Martine Billard, secrétaire nationale à l'écologie