100 000 pas à Bure

Alors que la loi Bataille de 2006 sur l’enfouissement des déchets nucléaires a prévu une phase d’expérimentation avant toute décision, une proposition de loi adoptée au sénat avec le soutien enthousiaste du gouvernement cherche à court-circuiter cette étape. Elle prévoit en effet le démarrage de l’enfouissement en supprimant la phase d’expérimentation.
Non à Bure

Le coût de ce projet Cigéo d’enfouissement ne finit pas de s’alourdir, estimé maintenant à 35 milliards par l’ANDRA avec les risques que cela fait peser sur EDF. L’obligation de réversibilité du stockage qui devait être garantie, sera abandonnée si la loi votée au Sénat est définitivement adoptée par l’assemblée.

Le rassemblement du 5 juin « 200 000 pas à Bure » contre ce projet Cigéo prend donc d’autant plus d’importance. Le Parti de Gauche sera présent et Jean-Luc Mélenchon y sera représenté par Martine Billard, secrétaire nationale à l’écologie du Parti de Gauche.