Jeudi, 10 mai 2012

Notre-Dame-des-Landes : un premier pas timide

Les grévistes de la faim contre le projet du futur aéroport nantais de Notre-Dame-des-Landes ont mis fin à leur mouvement. Michel Tarin, 64 ans, en était à son 28e jour de grève de la faim et ses camarades de lutte un peu moins.

Après des semaines sans aucun signe en provenance de la mairie de Nantes et notamment de son maire, Jean-Marc Ayrault, l'élection de François Hollande comme président de la République et la possibilité que Jean-Marc Ayrault devienne son Premier ministre rendaient la situation insoutenable pour le Parti Socialiste. Aussi suite à une rencontre avec le secrétaire départemental du PS, un accord a été trouvé :

« Nous arrêtons notre mouvement à la suite des propositions du conseil général de Loire-Atlantique, du conseil régional des Pays de la Loire et de la mairie de Nantes de ne pas procéder à des expulsions avant la fin des recours en justice, engagés à la date du 4 mai », a déclaré un porte-parole.

Compte tenu de tous les recours, aucune expulsion ne devrait avoir lieu dans les deux ans qui viennent. Malheureusement les procédures d'expropriation ne sont pas arrêtées.

La lutte contre ce projet absurde continue donc.

Vendredi, 27 avril 2012

Auprès des grévistes de la faim de Notre Dame des Landes

Je vous ai entretenus de la grève de la faim de Marcel Thébault et Michel Tarin, contre le projet fou d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, rejoints par notre camarade élue du Parti de Gauche Françoise Verchère. Mardi, je suis allée les rencontrer, au nom du PG, pour leur confirmer notre soutien et celui de mon co-président, Jean-Luc Mélenchon. Marcel et Michel en étaient à leur 14e jour, Françoise à son 8e. Je peux témoigner de leur détermination intacte. A Notre Dame des Landes comme ailleurs, dans les luttes et dans les urnes, nous ne lâcherons rien !

12.04.24-MB_a_NDDL.JPG


Voici un extrait du communiqué de presse publié la veille par le comité de soutien.

Lire la suite...

Mercredi, 18 avril 2012

Deuxième semaine pour les grévistes de la faim de Notre Dame des Landes

La grève de la faim que deux paysans, Marcel Thébault et Michel Tarin, ont entamé pour protester contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, va entrer dans sa deuxième semaine. Leur état de santé est bon, et ils sont plus déterminés que jamais à poursuivre leur action, galvanisés par les très nombreux témoignages de soutien (passages, présences nocturnes, courriels, etc.) qu'ils reçoivent régulièrement. Ils ont d’ailleurs été rejoints, depuis hier, par Françoise Verchère, Conseillère générale de Loire-Atlantique, du Parti de gauche, qui est également co-présidente du Cédpa (collectif d’élu-e-s).

Lire la suite...

Vendredi, 6 avril 2012

Huiles et gaz de schiste : Jo Rossignol interpelle le Premier ministre

Jo Rossignol, maire Front de Gauche de la commune de Limeil-Brévannes et vice-président du Conseil général du Val-de-Marne, a adressé le 30 mars un courrier au Premier ministre à propos de la société POROS SAS, puisqu'il n'y a plus de ministre de l'Écologie en titre. Il dénonce le mépris dont fait preuve cette entreprise vis-à-vis des élus locaux et des citoyens, et il demande de ne pas lui délivrer de permis de recherche de gaz et d'huiles de schiste.

En effet, le 1er décembre 2008, POROS SAS a sollicité l'octroi d'un permis exclusif de recherches d'hydrocarbures liquides ou gazeux dans les départements de Seine-et-Marne, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. Après trois ans et demi d'instruction, cette demande serait sur le point d'aboutir à la délivrance de ce permis exclusif. Or, aucune enquête publique, étude d'impact ou processus d'information et de consultation n'ont été ouverts en direction des élus locaux et des citoyens. Les villes concernées et leurs populations n'ont même pas été simplement averties.

Lire la suite...

Lundi, 2 avril 2012

Écologie, Front de Gauche et dirigeants d'EELV

Depuis une dizaine de jours, les responsables d'Europe Écologie les Verts ont lancé une nouvelle mode : dénier à Jean-Luc Mélenchon toute qualité d'écologiste ! Le tout agrémenté de critiques du concept de planification écologique. Nous pourrions avoir un débat de fond intéressant sur ce qui diffère dans nos approches, notamment sur la compatibilité ou pas entre écologie et politique austéritaire, entre politique de gauche et traité de Lisbonne. Ce n'est hélas pas sur ce terrain que les attaques se sont situées.

J'ai choisi l'humour pour répondre, en adressant à Cécile Duflot et Jean-Vincent Placé un "kit découverte de l'écologie portée par le Front de Gauche." Il comprend :

  • une sélection de photos (de Patricia Tutoy et Jean-Claude Saget, merci à eux deux) montrant dans la Marche pour la VIe République du 18 mars des pancartes et banderolles sur l'écologie, la solidarité internationale et la place des femmes dans la Commune de Paris (vous pourrez les retrouver grâce à ce lien)
  • le dernier tract du Front de Gauche sur l'écologie
  • un DVD qui reprend l'intervention de Jean-Luc Mélenchon devant France Nature Environnement le 28 janvier, et un passage de son discours lors du meeting de Clermont-Ferrand le 14 mars (prenez le à partir de 46mn 15s si vous ne voulez pas écouter en entier),
  • la proposition de loi sur la planification écologique que j'ai défendue à l'Assemblée nationale, le rapport sur cette PPL et le scrutin public, montrant le vote favorable des député-e-s d'EELV
  • le décret de création du Commissariat au plan du 3 janvier 1946 et de la nomination du premier Commissaire général au plan Jean Monnet, adepte du Gosplan bien connu
  • un rappel du soutien apporté par des écologistes connus et reconnus à la candidature de Jean-Luc Mélenchon, arguments à l'appui,
  • les manifestations de soutien du Front de Gauche envers EELV lorsque des responsables ont fait l'objet d'attaques inadmissibles (dans le même document),
  • la tribune co-signée par José Bové, Daniel Cohn-Bendit, Éva Joly et Nicolas Hulot, publiée par Le Monde le 12 mai dernier, appelant à un référendum sur le nucléaire,
  • une invitation à recentrer le débat sur l'essentiel et à unir nos forces pour combattre ensemble le productivisme et le capitalisme qui le porte aujourd'hui, à travers ce dessin que nous devons à Jean-François Batellier, auteur-dessinateur bien connu des écolos, des autogestionnaires et des militant-e-s de gauche :

joly_melenchon.jpg

Car franchement, cela irait tellement mieux si nous agissions ensemble, dans le même sens, au service de l'écologie !


Ayant appris ce matin la mauvaise chute d'Éva Joly hier soir, je lui adresse, au nom du Front de Gauche, tous nos voeux de prompt rétablissement. Nous avons besoin de toutes et tous dans les combats communs des semaines à venir.

- page 1 de 3

Générateur de miniatures