L'affaire Cahuzac démontre, s'il en était encore besoin, à quel point le mélange entre la finance, la politique et les médias atteint un niveau plus que néfaste pour la démocratie. Lorsqu'on regarde le parcours de Jérôme Cahuzac, peut-on encore se déclarer surpris ?