Mercredi 7 mai, lors d'un déplacement dans le cadre de la campagne pour les élections européennes, j'ai rencontré une délégation de la CGT de l'usine Carbone Savoie de Lannemezan, usine menacée de fermeture.

Carbone Savoie est une filiale à 100 % du Groupe Rio Tinto Alcan, spécialisée dans la fabrication des cathodes en carbone et en graphite, utilisées dans la fabrication et la maintenance des cuves d’électrolyse de l’aluminium. C'est une ancienne filiale de Pechiney, elle-même rachetée par le groupe canadien Alcan en 2006, le tout acquis par Rio Tinto en 2007. Elle emploie 550 personnes environ, sur les sites de Notre-Dame-de-Briançon (Savoie), de Vénissieux (Rhône) et de Lannemezan (Hautes-Pyrénées).

14.05.06-Carbone_Savoie_CGT.JPG En discussion avec des camarades de la CGT Carbone Savoie dont Henri Cazes le secrétaire du CE (en bout de table)