Samedi, 18 mai 2013

Amnistie : quand Hollande fait pire que Pompidou

J'ai assisté jeudi matin dans les tribunes du public de l'assemblée nationale au débat sur la proposition de loi du Front de Gauche sur l'amnistie. Déjà, je dois dire que cela m'a fait tout drôle d'assister à un débat à l'assemblée, c'était la première fois depuis juin dernier. Mais cette fois-ci j'étais spectatrice et plus actrice. J'ai découvert au passage qu'en tant que ancienne députée j'avais le droit d'assister sans passer par la demande de billet de séance alors que j'avais eu l'information contraire. Pas grave, un ami fidèle m'avait permis d'obtenir un billet que je n'ai donc finalement pas utilisé. Dorénavant, en tous les cas, je le saurai et si l'envie me prend de venir faire un tour pour écouter, je n'aurai qu'à pousser la porte. Pourquoi le faire depuis les tribunes du public plutôt que devant son ordinateur ? La vision n'est pas du tout la même, là on voit les mimiques, les gestes, les réactions et parfois c'est très instructif.

Pas toujours facile ces 2 heures et demi où je suis restée : l'envie d'intervenir me démangeait ! J'ai pris consciencieusement des notes car le moment était d'importance et je ne voulais pas me tromper sur ce que je retransmettrai ensuite. A l'heure où je vous écris, le compte-rendu a été mis sur le site de l'assemblée http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2012-2013/20130239.asp. Cela a été rapide, ce n'est pas toujours le cas. Vous pourrez donc vérifier ce que je vais vous raconter.

Lire la suite...

Samedi, 23 février 2013

La loi d'amnistie, tout de suite

Carte postale amnistie Mercredi 27 février les sénateurs du Front de Gauche défendront une proposition de loi d'amnistie sociale pour les syndicalistes et militants condamnés pendant les 10 ans de gouvernement de droite pour des faits ayant à voir avec leur militantisme.

A cette occasion le Front de Gauche appelle à un rassemblement devant le Sénat en présence de témoins de cette répression.

Lire la suite...

Générateur de miniatures