Arkema, c'est le n°1 de la chimie en France. 500 millions d'euros de bénéfices en 2011, 17,5 % de rentabilité... Sans doute pas assez pour les actionnaires qui veulent se défaire de la branche qui fabrique du PVC (1800 employés en France, 2600 dans le monde). Et qui la bradent à 1 € ! Un euro symbolique du mépris des patrons d'Arkema pour le personnel qui les fait vivre, et dans l'aisance ! Le repreneur pressenti est l'un de ces vautours de la finance qui liquident des entreprises tout en jonglant entre les paradis fiscaux.

Venus à Paris pour faire le tour des QG de campagne, les syndicalistes d'Arkema étaient accompagnés d'une équipe de la section vidéo du journal Fakir et de Là-bas si j'y suis. Je les ai rencontrés par hasard dans le métro, me rendant moi-même à l'Usine. Vous retrouverez le reportage sur le site de Fakir et sur celui de Là-bas.

Je vous laisse apprécier les réponses reçues dans cette vidéo.