Au Parlement, l'automne est la saison du débat budgétaire. Mardi, c'est le volet "santé" du projet de loi de finances pour 2011 qui était en débat à l'Assemblée. Hors financement de la Sécurité sociale, ce sont les dépenses d'État pour les missions liées à la santé publique qui sont en jeu. Comme pour le financement de la Sécu évoqué dans mon précédent billet, le compte n'y est pas. Et ce débat a donné prétexte aux ultras de l'UMP pour faire passer des amendements scandaleux contre l'Aide médicale d'État, le dispositif qui garantit l'accès aux soins des sans-papiers.

Avant de développer une analyse d'ensemble, je vous livre les deux questions que j'ai posées à la ministre de la Santé (deux minutes autorisées par question !).