Tous ces traités ont en commun d'être négociés dans l'opacité la plus totale et bien évidemment dans le dos des peuples. Des bribes sortent parfois à la lumière notamment grâce à Wikileaks.

Pour le TAFTA, les parlementaires européens peuvent le consulter dans une salle fermée et sans droit d'utiliser ni téléphone, ni papier, ni stylo, ni procédé d'enregistrement ... En bref ils n'ont droit qu'à leur mémoire. Quant au gouvernement français s'il veut le consulter, c'est à l'ambassade des États-Unis.

Et après on nous dira qu'il n'y a pas de problème de démocratie ? De souveraineté nationale lorsqu'on doit aller consulter les documents à l'ambassade d'un pays étranger et concurrent ? Que ce n'est qu'un problème de multinationales ? Donc elles ont leur siège dans les ambassades US ? Ce n'est pas un hasard si les USA sont à la manœuvre dans 3 de ces traités. Ils essaient ainsi d'imposer leur mode de vie et leurs faibles normes sanitaires, agricoles, environnementales à toute la planète. Leur insistance à obtenir l'accord TPP n'est pas uniquement une question d'intérêts économiques. C'est aussi la volonté d'empêcher toute alliance de pays refusant l'hégémonie américaine comme l'ALBA ou les BRICS et encore plus précisément de faire obstacle à la Chine en Asie.

GMT PG Nous avons échappé à l'AMI (accord multilatéral sur l'investissement) négocié secrètement entre 1995 et 1997 mais abandonné en 1998 par suite des mobilisations massives à son encontre. Il nous faut faire de même avec ces nouveaux traités multilatéraux qui ne sont que la resucée par morceaux et en pire de l'AMI.