Samedi, 26 janvier 2013

Ce n'est pas la peine de nous menacer, vous ne nous ferez pas taire

Ces quatre premières semaines de janvier ont été bien remplies au niveau politique. Pour le PG le mois a démarré en trombe avec le face à face Jérôme Cahuzac-Jean-Luc Mélenchon à Mots croisés. Le 11 janvier nous avons appris l'intervention de l'armée française au Mali. Et le même soir, le Medef et trois syndicats minoritaires de salariés signaient l'accord « pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l'emploi et des parcours professionnels des salariés ». Comme vous pouvez vous en doutez, le Parti de Gauche a trouvé peu de raisons de se réjouir pendant tous ces jours. Mais nous ne baissons pas les bras : demain, dimanche 27 janvier, nous serons dans la rue avec toutes celles et ceux qui manifesteront pour l'égalité des droits et contre la réaction, telle qu'elle s'est exprimée dimanche dernier dans une alliance église, droite et extrême-droite. Le Front de Gauche vient de lancer mercredi à Metz sa nouvelle campagne contre l'austérité : cela ne fait pas plaisir au PS qui s'est lancé dans une grande campagne de dénigrement et d'affirmation publique de sa volonté de diviser le Front de Gauche.

Lire la suite...

Vendredi, 9 mars 2012

Jef, licencié pour avoir fait preuve de solidarité

Jef Duval, 23 ans, technicien clientèle depuis 2008 à l'agence ERDF-GRDF d'Arcueil, est sur le point d'être licencié par sa direction pour ses actes de désobéissance civile. Cette répression scandaleuse montre à quel point l'humain est aujourd'hui bafoué dans notre société.

Lire la suite...

Mercredi, 9 mars 2011

La préférence nationale, socle du FN, incompatible avec les valeurs de la CGT

logo_CGT.GIF Depuis fort longtemps, et malgré le contenu antisocial de son programme, le Front national tente de s'implanter dans les classes populaires en essayant de capter à son profit l'instrument d'organisation et de lutte des salarié-e-s. Il y a quelques années, le lancement de pseudo-syndicats "maison", sous le vocable FN-(branche professionnelle) décliné métier par métier, a échoué.

L'heure est maintenant à l'entrisme, et la CGT, combative et reconnue dans les derniers mouvements sociaux, a été choisie comme cible, notamment en Moselle. Fort heureusement, le syndicat a su réagir. Mais l'alerte devait être lancée et les pendules remises à l'heure. Aussi, je souhaite partager avec vous le courrier que Bernard Thibault a adressé aux secrétaires généraux de son organisation, dont j'ai pris connaissance aujourd'hui.

S'il fallait n'en retenir qu'un bref extrait, "le concept de « préférence nationale » qui est le socle du FN (...) est contraire aux principes et aux valeurs fondamentales de la CGT inscrits dans ses statuts", et "on ne transige pas avec les valeurs fondatrices de la CGT."

Mais je vous laisse prendre connaissance du document complet, à télécharger grâce à ce lien.

Plutôt que de paniquer devant des sondages douteux, combattons résolument le FN par les armes de la raison, et démontons patiemment ses supercheries !

Générateur de miniatures