Communiqué du Parti de Gauche

A la tribune de l’ONU, François Hollande fait des discours avec des grands trémolos dans la voix « L’humanité est-elle capable de prendre la décision de préserver la vie sur la planète ? ».

A Paris, son gouvernement vient d'accorder trois nouveaux permis de recherches d’hydrocarbures liquides ou gazeux et prolonger deux autres autorisations.

L’entreprise pétrolière canadienne Vermilion Energy se voit attribuer un nouveau permis en Seine-et-Marne. Elle ne cache pas espérer un changement de législation afin de pouvoir utiliser la fracturation hydraulique. L’entreprise European Gas Limited pourra poursuivre ses projets d'exploitation de gaz de couche (dans les anciennes mines de charbon) générant pourtant d'importantes pollutions.

Les chartes d'engagements volontaires à être vertueux pour l'environnement proposées aux entreprises sont la dernière trouvaille de ce gouvernement.

Le Parti de Gauche dénonce cette hypocrisie criminelle qui se moque bien des enjeux climatiques. Les vrais défenseurs du climat ne sont pas au gouvernement, ils sont dans les luttes qui s'opposent à juste titre à ces projets.

Martine Billard, secrétaire nationale à l'écologie