Scientifiques, GIEC, ONU, tous le disent : nous avons entre 12 et 15 ans pour inverser le cours actuel des émissions de gaz à effets de serre : il faudrait qu’entre 2030, - dans 12 ans -, et maintenant, elles diminuent de 25% pour contenir le réchauffement climatique de 2 degrés et à peu près de 50 à 55% pour contenir ce réchauffement sous 1,5 degré » selon Philippe Ciais. directeur de recherche au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE).

Cela suppose donc des décisions suivies d'actions rapides et radicales.