Jo Rossignol, maire Front de Gauche de la commune de Limeil-Brévannes et vice-président du Conseil général du Val-de-Marne, a adressé le 30 mars un courrier au Premier ministre à propos de la société POROS SAS, puisqu'il n'y a plus de ministre de l'Écologie en titre. Il dénonce le mépris dont fait preuve cette entreprise vis-à-vis des élus locaux et des citoyens, et il demande de ne pas lui délivrer de permis de recherche de gaz et d'huiles de schiste.

En effet, le 1er décembre 2008, POROS SAS a sollicité l'octroi d'un permis exclusif de recherches d'hydrocarbures liquides ou gazeux dans les départements de Seine-et-Marne, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. Après trois ans et demi d'instruction, cette demande serait sur le point d'aboutir à la délivrance de ce permis exclusif. Or, aucune enquête publique, étude d'impact ou processus d'information et de consultation n'ont été ouverts en direction des élus locaux et des citoyens. Les villes concernées et leurs populations n'ont même pas été simplement averties.