Jeudi, 16 juin 2011

Soutien à la grève, Poste du Louvre

Fin mai, première alerte émanant des syndicats des personnels de la Poste du Louvre : le bâtiment, en partie vidé de ses activités par le départ du tri à Gonesse en 2007, va être en grande partie vendu pour accueillir commerces et bureaux. Déjà, c'est un choc, concernant un lieu aussi symbolique de la Poste. Avec en plus l'inquiétude sur le maintien de l'activité postale, les décomptes des surfaces dévolues aux différentes utilisations laissant la portion congrue pour le bureau de poste et la distribution, et sur les conditions de travail pendant les travaux. J'y reviendrai tout prochainement.

Depuis, nouvelle alerte : la distribution du courrier dans Paris centre (1er, 2e, 3e et 4e arrondissements) va être une fois de plus réorganisée. Les syndicats CGT et SUD de la Poste ont déposé un préavis de grève pour aujourd'hui. En déplacement (Lille hier soir, Nantes ce soir...), je n'ai pu être présente au rassemblement qui s'est tenu ce matin, mais je m'y suis fait représenter pour témoigner de mon soutien aux grévistes. A noter que les grévistes sont majoritaires, ce qui n'était pas gagné d'avance malgré les enjeux, car les salaires sont bas, et dans ces conditions, perdre une journée, c'est particulièrement dur...

Et voici le communiqué envoyé à la presse dans la foulée.


Communiqué de presse

Contre les restructurations et suppressions de postes, Martine Billard soutient les grévistes de la Poste du Louvre

Ce matin, la majorité des facteurs et factrices des 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements était en grève, suite aux préavis déposés par la Cgt et Sud-Ptt, à la Poste du Louvre. Leurs mots d'ordre :

  • refus de 30 suppressions d'emploi,
  • maintien des régimes de travail,
  • maintien de l'organisation actuelle des tournées.

Martine Billard a apporté son soutien à leurs revendications. Alors que le site de la Poste du Louvre fait l'objet d'un projet de bradage immobilier, c'est la troisième réorganisation de la distribution du courrier dans le centre de Paris en cinq ans. Une logique de rentabilité immédiate, liée à la privatisation de la Poste, prévaut au détriment du service rendu aux usagers, de l'emploi et des conditions de travail. Les tournées varient en cours de semaine selon les prévisions de flux de courrier, les secteurs attribués changent régulièrement, remettant en cause la relation aux usagers, inquantifiable mais essentielle à la qualité du service public, surtout dans des quartiers où la distribution finale par les gardiens d'immeubles est encore fréquente. La pression exercée sur les facteurs et factrices ne pas donne lieu à des compensations à la hauteur de la pénibilité de leur travail. L'ouverture à la concurrence, suivie d'une privatisation rampante, a une nouvelle fois prouvé son caractère néfaste pour le service public. Une nouvelle aggravation n'est pas acceptable. Martine Billard informera la direction de la Poste de son appui au mouvement par un courrier.

Vendredi, 11 juin 2010

Nouvelle mobilisation pour le bureau de Poste Beaubourg

J'ai pris connaissance d'une nouvelle pétition concernant le bureau de poste Paris Beaubourg, situé rue Saint Denis, toujours pour la défense du service public de proximité. Déjà en 2006-2007, la fermeture prolongée de ce bureau de poste avait provoqué de nombreuses difficultés et suscité une vive inquiétude quant à son devenir. Je l'avais évoqué dans ce billet.


poste.jpg

Cette fois, il est question de fermer le bureau du centre Georges Pompidou, de réduire les effectifs rue Saint Denis et de décaler les horaires d'ouverture. Vous pouvez télécharger la pétition recto-verso en annexe du billet ou en suivant ces deux liens : Petition Poste Paris Beaubourg recto et Petition Poste Paris Beaubourg verso.

Lire la suite...

Générateur de miniatures