Couverture Charlie Ci-dessous mon intervention à Audincourt (Doubs) vendredi soir à l'occasion de la réunion publique dans le cadre de la campagne du Front de Gauche pour la législative partielle.

17 personnes assassinées parce que journalistes, policiers, juifs. En ciblant ces personnes, les assassins cherchaient à diviser notre pays, à provoquer des réflexes de rejet, à trier entre français.

Ils ont échoué. A cet égard, quelle plus belle réponse que celle de Lassana Bathily, le salarié de l'Hyper Cacher qui a permis à plusieurs otages de se cacher, lorsqu'il dit : "J'ai pas caché des juifs, j'ai caché des êtres humains."

C'est notre pays dans sa diversité qui a été frappé. C'est notre pays dans sa diversité qui s'est levé pour dire non, dire qu'ils ne nous font pas peur, qu'ils ne nous feront pas taire. Nous refusons qu'on tue qui que ce soit au nom d'une religion quelle qu'elle soit.

Nous refusons qu'on meure dans notre pays parce que juif. Nous refusons que des policiers et policières se fassent abattre parce qu'ils font leur devoir de protection des citoyens. Nous refusons que des journalistes, des caricaturistes se fassent assassiner parce que leur dessin ne plaisent pas à certains.