Jeudi, 12 janvier 2017

Écologie et présidentielle : analyse des programmes

Doucement, les candidatures à l'élection présidentielle se précisent.

Avenir en commun

Aujourd'hui, avec l'annonce de 517 parrainages, Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise, confirme qu'il sera bien présent à l'élection présidentielle. Il y sera porteur du programme l'Avenir en commun . Ce programme sera complété par des livrets thématiques afin de préciser et affiner les diverses propositions.

Le livret agriculture est déjà en ligne . D'autres viendront compléter la partie écologie : Planification écologique et règle verte, Pour une énergie 100% renouvelable, Déchets, Forêt, Mer et pêche, Ruralité et aménagement du territoire, Transports, Eau.

Peu à peu les candidats dévoilent leurs propositions en matière d'écologie. Je vais donc les passer en revue sur ce blog dans plusieurs billets.

Aujourd'hui, je parlerai du programme de Yannick Jadot, candidat d'EELV. Sa candidature n'est pas assurée car il doit obtenir les 500 parrainages. Or cela va être beaucoup plus difficile qu'en 2012, notamment parce que le nombre d'élus écologistes pouvant légalement signer a beaucoup diminué (autour de 240 conseillers régionaux en 2012, une soixantaine aujourd'hui par exemple) et d'autres ont quitté EELV pour suivre De Rugy et Placé.

En attendant Y. Jadot fait campagne et hier il a présenté son programme intitulé La France vive.

Lire la suite...

Mardi, 25 octobre 2016

Présidentielle : attendre février serait irresponsable

Le 5 novembre le PCF va tenir une conférence nationale. Celle-ci avait pour but d'arrêter une position quant au candidat que les communistes allaient soutenir. Mais après l'interview de Olivier Dartigolles hier au Talk Orange-Le Figaro, il apparaît que même au cas où une décision serait prise d'ici la fin 2016, elle pourrait être remise en cause : « Si Arnaud Montebourg gagne la primaire socialiste ce sera évidemment quelque chose de nouveau dans la situation politique et comme l'a dit P. Laurent, quand bien même on ferait un choix de candidature nous d'ici la fin de l'année, on maintiendra toujours la possibilité pour le PCF d'aller vers des choses qui permettraient d'aller vers cette candidature commune ». Voir la vidéo :

OK, Olivier Dartigolles ne dit pas texto qu'en cas de victoire de Montebourg à la primaire, le PCF choisirait de le soutenir pour la présidentielle. Mais pas besoin d'être expert en langage PCF pour comprendre que la porte reste ouverte à un tel soutien. Sinon on ne voit pas pourquoi il aurait tenu ces propos.

Lire la suite...

Vendredi, 21 octobre 2016

Mélenchon est-il parti tout seul à la présidentielle ? Ou de l'amnésie collective.

Il est de bon ton dans les rangs du défunt Front de Gauche de se lamenter sur l'auto-proclamation de la candidature de Jean-Luc Mélenchon, le coup de force que cela aurait été, le fait qu'il serait parti tout seul sans attendre que les autres forces du Front de Gauche prennent position etc … Jacques Fortin parle même de « candidature imposée par une captation de voix et de notoriété qui « appartenaient » politiquement à la coalition « Front de Gauche » d’il y a cinq ans ».

Quelle drôle de caricature

On peut lire aussi les commentaires à diverses notes de blog où des militants communistes accusent Jean-Luc Mélenchon de vouloir imposer son programme et exigent maintenant qu'on reparte de l'Humain d'abord. Mais qui l'a abandonné ? Mélenchon qui le propose comme ouvrage de référence sur son site jlm2017  ? Ou P. Laurent qui a préféré faire un QCM ? L'Avenir en commun, programme de la France Insoumise a vu intervenir de nombreux contributeurs alors qu'en 2012 le programme avait été négocié entre des équipes restreintes du PCF, PG et Fase. Le problème n'est donc pas là. Le contenu ? Pour le moment aucune critique argumentée n'a été publiée, même si on peut se douter que la fermeture de Fessenheim et la sortie du nucléaire peuvent poser problème.

A lire tous ces propos accusateurs, un observateur extérieur à la scène politique française pourrait se demander qui est cet aventurier, comment se fait-il que personne n'ait pu l'arrêter lors de cette annonce, et pourquoi trouve-t-il plus de 142 000 soutiens quand les appels divers à refuser le programme et la démarche de France Insoumise cumulent au mieux 20 000 signataires entre les 3 appels.

Refaisons la chronologie des faits que beaucoup ont tendance à oublier.

Lire la suite...

Samedi, 13 février 2016

Relevons le défi de l'écologie pour 2017

2017 France insoumise



Peut-on affirmer constamment qu'il y a urgence pour le climat, la biodiversité, les mers, les forêts .... et ne pas se bouger ?

Le bilan environnemental de F. Hollande comporte non seulement peu d'avancées et en général surtout des intentions non suivies d'actes concrets mais inclue aussi beaucoup de régressions elles très précises. Une fois de plus les intérêts économiques auront pris le dessus. Le meilleur exemple en est les cars Macron tout comme les lobbies du BTP avec l'exemple de Notre-Dame des Landes.

Lire la suite...

Mercredi, 10 avril 2013

Au lieu de débattre du projet politique José Bové et Daniel Cohn Bendit préfèrent les calomnies

Mise au point de Jean-Luc Mélenchon suite aux mensonges de José Bové sur son activité de député européen


La jalousie rend fou

Hier à Toulouse, et ce matin sur France Inter repris aussitôt sur France Info, José Bové s’est cru autorisé à critiquer ma soi-disant « présence épisodique » au Parlement européen.

La mesquine jalousie de José Bové ne vaut pas raison. Voici la vérité.

Lire la suite...

- page 1 de 7

Générateur de miniatures