Tag - Notre-Dame des Landes

Fil des billets - Fil des commentaires

Lundi, 27 février 2017

Accord Hamon-Jadot : un accord de dupes

La démocratie en aura quand même pris un coup dans cette histoire. Rappelons que Yannick Jadot avait milité pour une participation à la primaire de toute la gauche avec le PS. Faute d'obtenir l'accord de son mouvement, il s'était résigné à se présenter à la primaire EELV dont on nous a vanté la démocratie. Pourtant déjà des militants EELV avaient mis en doute sa volonté d'aller jusqu'au bout. Mais Jadot jurait ses grands dieux qu'il n'était pas question qu'il retire sa candidature.

Le vote après coup : une spécialité d'EELV

On voit comment tout cela se termine. Les négociations avec Hamon étaient déjà lancées publiquement que les participants à la primaire EELV étaient appelés à voter pour savoir s'ils étaient d'accord. Drôle de démocratie. Puis Yannick Jadot annonce en direct au 20h de France 2 le 23 février le retrait de sa candidature sans que les mêmes votants aient été consultés. Pour se rattraper une consultation est organisée en catastrophe alors qu'écœurés plusieurs militants EELV annoncent leur démission sur les réseaux sociaux.

Le résultat de cette consultation est significatif : 9 433 votants sur 17 146 inscrits à la primaire soit une participation de 55% contre 13 778 votants lors du premier tour de la primaire soit 3345 votants de moins. Les militants ont donc voté avec leurs pieds. Pour ceux qui ont exprimé une opinion, 80% ont voté pour l'accord et le retrait de Yannick Jadot soit environ 7500 votants pour, 15% ont voté contre, 5% se sont abstenus.

Depuis la candidature de René Dumont en 1974, ce sera la première fois que les Verts ne présenteront pas de candidat à l'élection présidentielle.

Quel accord ? Et pour quelle majorité ?

Lire la suite...

Lundi, 20 juin 2016

Notre-Dame des Landes : on a tous une bonne raison de voter non

NDDL raison de dire non

M. Valls cherche à imposer à tout prix le projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes. Comme, malgré la répression, il n'a pas réussi à décourager la mobilisation contre cet équipement inutile et nocif pour le climat et la biodivsersité, il veut l'imposer par une consultation le 26 juin. Pour cela il a dû modifier en urgence la réglementation et a décidé de limiter l'expression des électeurs à ceux du département de la Loire-Atlantique alors que depuis le début les plus fervents défenseurs de cet aéroport expliquent que c'est un projet pour tout le grand ouest quand ce n'est pas national.

Aucun moyen n'a été attribué pour la campagne précédant le vote ce qui introduit une inégalité totale entre ceux qui ont les moyens institutionnels comme les mairies pro aéroport ou les moyens financiers et les opposants qui n'ont que les moyens militants.

Pourtant l'Acipa a largement démontré l'ineptie de tout cela

Pour suivre la consultation vous pouvez consulter le site :

Le PG depuis le début participe localement à la lutte et a apporté nationalement son soutien.

C'est ainsi que Danielle Simonnet et moi-même seront présentes mercredi à la conférence de presse à La Vache Rit.

Jean-Luc Mélenchon de son côté affirme son soutien par l'intermédiaire d'une vidéo :

Samedi, 13 février 2016

Référendum Notre-Dames des Landes : encore une entourloupe politicienne

Plongé dans ses magouilles politiciennes de remaniement de façade, François Hollande a cru trouver la parade pour permettre à Emmanuelle Cosse d’accepter d’entrer au gouvernement sans trop donner l’impression de s’être vendue pour un plat de lentilles. Il a donc annoncé hier l’organisation d’un référendum local.

Mais immédiatement se posent deux questions : qui seront les électeurs et sur quelle question ? Or une collectivité locale ne peut organiser de référendum ou de consultation que sur un sujet relevant de sa compétence. Qui est compétent pour cet aéroport ? L’Etat semble-t-il puisqu’il a émis la déclaration d’utilité publique. Ensuite pour que le résultat d’un référendum soit validé, il faut la participation d’au moins 50% des inscrits et évidemment la majorité des votants. Enfin quel contenu ? car la réponse peut varier énormément selon la question.

On voit qu’une nouvelle fois, F. Hollande a ficelé une entourloupe politicienne sans se préoccuper de la suite. Après sa volonté de piéger la droite en consitutionnalisant la déchéance de nationalité, il essaie maintenant de duper les opposants à l’aéroport de Notre-Dame des Landes.

Assez de tergiversations, cet aéroport doit être abandonné. Le Parti de Gauche appelle à se joindre au rassemblement national contre ce projet et les expulsions qui aura lieu le samedi 27 février.

Lundi, 8 février 2016

Notre-Dame des Landes : Retailleau pas touche à la ZAD

Bruno Retailleau, nouveau président de la région Pays de La Loire, est un ardent défenseur de l'aéroport de Notre-Dame des Landes. Il ne supporte pas que des citoyens remettent en cause sa vision productiviste et sa volonté de construire cet aéroport à tout prix.

Tout juste élu,il a été rencontrer Manuel Valls pour lui demander l'intervention des forces de l'ordre pour expulser les habitants de la zone envisagée pour la construction. Il a été conforté dans le fait que les travaux allaient commencer entre maintenant et l'automne. Mais cela ne va pas assez vite à son goût.

Vous voulez exprimer votre soutien contre l'offensive de B. Retailleau ?

Signer la pétition

Lire la suite...

Dimanche, 3 janvier 2016

Tous à Notre-Dame des Landes samedi 9 janvier : non aux expulsions

NDDL 9 janvier

Communiqué du Parti de Gauche

Pas d'expulsions à Notre-Dame des Landes !

Alors que AGO-Vinci avait renoncé en décembre à sa procédure d'expulsion contre les habitants et paysans propriétaires ou locataires avant la déclaration d'utilité publique (DUP), il l'a finalement réactivée le 30 décembre. Elle viendra devant le tribunal le 13 janvier.

Les tentatives d'expulsion par la force ayant échoué, le gouvernement sous couvert de Vinci utilise maintenant la justice pour parvenir à ses fins et ce contrairement à ces engagements obtenus par la lutte selon lesquels ni les travaux de l'aéroport ni les expulsions ne commenceraient avant l'épuisement des recours juridiques.

Vinci comme le gouvernement doivent en finir avec leur obstination, renoncer à toute procédure d'expulsion et abandonner le projet d'aéroport.

Le Parti de Gauche, comme depuis le début de la lutte, apporte son total soutien aux habitants concernés. Il appelle ses militants à participer massivement à la mobilisation du samedi 9 janvier et y sera représenté notamment par Jean-Charles Lallemand, secrétaire général et Martine Billard secrétaire à l'écologie.

- page 1 de 2

Générateur de miniatures