Tag - Paris centre

Fil des billets - Fil des commentaires

Lundi, 14 mai 2012

Législatives : attention au nouveau découpage

Les 10 et 17 juin prochain, se tiendront les élections pour renouveler l'Assemblée nationale. Par rapport à 2007, plusieurs modifications ont eu lieu. Il y a toujours 577 circonscriptions mais suite à l'augmentation de la population depuis le dernier découpage (le fameux découpage Pasqua de 1986), à sa répartition différente sur le territoire national ainsi qu'à la création de onze sièges de députés de l'étranger élus par les Français expatriés, Paris perd trois député-e-s et n'en aura dorénavant plus que dix-huit au lieu de vingt-et-un.

Dans le cadre de ce nouveau découpage (ou plus exactement charcutage Marleix), la 1ère circonscription de Paris qui regroupait les quatre premiers arrondissements a été supprimée. Monsieur Legaret, maire UMP du 1er arrondissement, mauvais perdant de 2002 et 2007, en a révélé la raison à l'AFP : l'UMP estimait ne pas pouvoir la reprendre. Cela ne lui aura pas servi pour autant, car il ne sera plus du tout candidat cette fois-ci.

La répartition des arrondissements du centre de Paris se fait donc de la façon suivante :

  • les 1er et 2e arrondissements sont regroupés avec le 8e et une partie du 9e pour constituer la nouvelle 1ère circonscription
  • le 4e arrondissement est regroupé avec une partie du 11e et une partie du 12e arrondissement pour faire la nouvelle 7e circonscription
  • le 3e arrondissement est regroupé avec le 10e dans la nouvelle 5e circonscription.

Ce blog ayant comme objet de rendre compte de mes activités de députée, conformément à la législation, il ne peut contenir d'autres informations concernant ces élections législatives, et notamment sur la campagne électorale - pas même l'adresse de mon nouveau blog.

Vendredi, 20 janvier 2012

Théâtre militant à Jean Dame le 28 janvier

Le samedi 28 janvier à 15 heures, le Front de Gauche de Paris centre vous invite à assister la représentation de la pièce de Frédéric Lordon, "D'un retournement l'autre", comédie sérieuse sur la crise financière, à l'Espace Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan (Paris 2e). Ce sera aussi, bien sûr, l'occasion d'échanger avec le public.

12.01.28-FdG_piece_Lordon.jpg

Mercredi, 30 novembre 2011

Une bagagerie pour SDF dans le 3e

J'ai appris tout récemment que l'expérience réussie de la bagagerie pour SDF Mains Libres aux Halles allait prochainement essaimer dans le 3e arrondissement. En fait, cela fait plus d'un an qu'un groupe de travail du Conseil de quartier des Enfants Rouges réfléchit à la création d'une bagagerie dans le 3e, un lieu où les personnes à la rue puissent déposer leurs bagages en toute sécurité, comme cela se fait aux Halles avec Mains Libres ou dans le 4e avec l'association Bagagérue.

Le travail avec les associations de lutte contre l'exclusion et avec les SDF eux-mêmes, à travers des maraudes, a permis d'estimer les besoins dans le 3e. Une soixantaine de personnes sont concernées. En juin, le Conseil municipal a apporté son appui à la création d'une telle bagagerie. Une association Mains libres 3e est en cours de création. Il est prévu que son Conseil d'administration soit constitué à parts égales de SDF et de bénévoles "avec domicile fixe". Si vous souhaitez participer à cette belle initiative, ou la soutenir, tous les détails sont dans le tract que vous pouvez télécharger ici.

Je relaie bien volontiers cette démarche, ayant suivi de près la mise en place des précédentes bagageries dans Paris centre, et apprécié la qualité du service rendu aux SDF. Merci à la conseillère de quartier (très active) qui m'a transmis ces informations.

Jeudi, 10 novembre 2011

Dix médecins de l'Hôtel-Dieu alertent sur les dangers que court notre hôpital

Dans une lettre ouverte aux décideurs de santé, dix médecins et infirmiers de l'hôpital de Paris centre donnent l'alerte. Leur question : "Iriez-vous vous faire soigner dans un hôpital sans radiologue ni chirurgien de garde et sans lit d’hospitalisation ?"

En effet, une nouvelle étape est franchie dans la remise en cause de la vocation hospitalière de l'Hôtel-Dieu (quoi qu'en dise le gouvernement). La réorganisation prévue par l'AP-HP prévoit que les gardes de chirurgie et de radiologie de 18h30 à 8h30 soient assurées, non plus sur place, mais par des médecins de Cochin. Conséquence : en cas d'urgence, les malades devraient être transporté-e-s... ce que leur état de santé ne permet pas toujours ! Certains personnels ont menacé d'exercer leur droit de retrait à deux reprises, jeudi 27 et vendredi 28 octobre, considérant ne pouvoir assumer la responsabilité d'une telle organisation. Ce changement a été reporté.

Aujourd'hui, dix soignant-e-s ont donc choisi de s'exprimer par une lettre ouverte.

Je m'efforce de relayer sur ce blog les nouvelles concernant la mobilisation. Je publie donc le contenu de cette lettre ci-dessous. Vous retrouverez des informations sur le blog de l'association L'Hôpital pour tous.

Lire la suite...

Lundi, 4 juillet 2011

Demain, chaîne anti-expulsions dans le centre de Paris

logo_RESEL.jpgJe vous en avais glissé un mot dans ma dernière lettre d'informations électronique : le Résel de Paris centre et celui des 9e-10e arrondissements organisent demain trois rassemblements pour exprimer le refus des expulsions locatives sans relogement et assurer les locataires visé-e-s de notre solidarité.

Voici le communiqué que je viens d'envoyer à la presse.


Communiqué de presse

Martine Billard soutiendra demain la chaîne anti-expulsions dans le centre de Paris

La spéculation immobilière a fait exploser le montant des loyers et multiplie les congés donnés aux locataires pour vendre. Cet été encore, des centaines de Parisiennes et de Parisiens, locataires de bonne foi, vivront sous la menace d'une expulsion locative.

Et face à cette réalité, la loi instituant le Droit au logement opposable (Dalo) reste peu appliquée. Même des demandeurs de logement reconnu-e-s prioritaires pour le Dalo sont expulsé-e-s par le préfet de police sans obtenir de relogement par la préfecture de Paris.

Le Réseau Stop aux expulsions de logement (http://www.stopauxexpulsions.org/) s'est créé nationalement pour refuser cette contradiction, bien réelle dans toute la France. Les structures locales du Résel se multiplient à Paris.

À l'appel des Résel de Paris centre et Paris 9e-18e, avec l'appui du Résel Paris 14e, trois rassemblements sont organisés mardi 5 juillet :

  • à 18h, à l'angle des rues Saint Martin et du Grenier Saint Lazare dans le 3e arrondissement,
  • à 18h45, à l'angle des rues Montorgueil et Étienne Marcel dans le 2e arrondissement,
  • à 19h15, à l'angle des rues du Faubourg Poissonnière et Sainte Cécile dans le 9e arrondissement.

Martine Billard apporte son soutien à la chaîne anti-expulsions ainsi créée. Elle sera présente aux deux premiers rassemblements.

- page 1 de 3

Générateur de miniatures