Tag - Parti de Gauche

Fil des billets - Fil des commentaires

Jeudi, 3 mai 2012

Arrêt Viveo en Cassation : prime au cynisme des patrons

Ce midi, j'ai rejoint l'intersyndicale de Viveo place Saint Michel, où les salarié-e-s de cette entreprise attendaient la décision de la Cour de cassation concernant un arrêt rendu le 11 mai dernier par la Cour d'appel de Paris, allant dans le sens de l'interdiction des licenciements boursiers. Une affaire à rapprocher de celle des Sodimedical, avec dans le cas de Viveo des patrons pris en flagrant délit de mensonge devant les instances représentatives du personnel.

12.05.03-Viveo.JPG

La Cour de cassation n'a hélas pas validé cette nouvelle jurisprudence. Le combat judiciaire se poursuivra devant la Cour d'appel de Versailles. Mais cette décision souligne avant tout l'urgence de changer une législation bien trop indulgente envers les patrons-voyous.

Voici le communiqué que j'ai adressé à la presse au nom du Parti de Gauche.


Communiqué de presse

La Cour de cassation a rendu aujourd’hui une décision très importante pour le droit du travail. Suite au rachat de la société Viveo France par le groupe Temenos, un projet de restructuration impliquant 64 suppressions d’emplois a été présenté au Comité d’entreprise en février 2010, les patrons mettant en avant des prétextes économiques. Or, dans le même temps, non contents de verser des dividendes aux actionnaires, les mêmes se vantaient de leurs bons résultats économiques dans la presse ! Le mensonge était patent.

La Cour d’appel de Paris a jugé, le 12 mai 2011, que dans de telles circonstances la procédure de licenciement devait être déclarée nulle. Aujourd’hui, la Cour de cassation a estimé que l’état actuel du droit ne permettait pas un tel jugement, la justice ne pouvant se prononcer qu’a posteriori, une fois les licenciements effectifs. Elle a cassé l’arrêt de la Cour d’appel de Paris et renvoyé le dossier devant la Cour d’appel de Versailles.

Le cynisme patronal a donc encore de beaux jours devant lui.

Cette décision souligne la nécessité impérieuse de légiférer au plus tôt. Dès le début de la prochaine législature, le Front de Gauche déposera une proposition de loi pour donner de nouveaux droits aux salariés et notamment :

  • un droit de véto suspensif pour les Comités d’entreprise face aux plans de licenciement,
  • l’interdiction des licenciements « économiques » dans les entreprises qui font des profits.

Vendredi, 27 avril 2012

Auprès des grévistes de la faim de Notre Dame des Landes

Je vous ai entretenus de la grève de la faim de Marcel Thébault et Michel Tarin, contre le projet fou d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, rejoints par notre camarade élue du Parti de Gauche Françoise Verchère. Mardi, je suis allée les rencontrer, au nom du PG, pour leur confirmer notre soutien et celui de mon co-président, Jean-Luc Mélenchon. Marcel et Michel en étaient à leur 14e jour, Françoise à son 8e. Je peux témoigner de leur détermination intacte. A Notre Dame des Landes comme ailleurs, dans les luttes et dans les urnes, nous ne lâcherons rien !

12.04.24-MB_a_NDDL.JPG


Voici un extrait du communiqué de presse publié la veille par le comité de soutien.

Lire la suite...

Mardi, 24 avril 2012

Merci à toutes et à tous !

Au premier tour de l'élection présidentielle, 3 985 089 citoyen-ne-s ont voté pour le Front de Gauche, soit 11,10% des voix.

Voici les résultats de la 1ère circonscription de Paris.

  • Dans le 1er arrondissement, Jean-Luc Mélenchon a recueilli 660 voix, soit 7,91 % des suffrages exprimés.
  • Dans le 2e arrondissement, Jean-Luc Mélenchon a recueilli 993 voix, soit 10,23 % des suffrages exprimés.
  • Dans le 3e arrondissement, Jean-Luc Mélenchon a recueilli 1 710 voix, soit 10,16 % des suffrages exprimés.
  • Dans le 4e arrondissement, Jean-Luc Mélenchon a recueilli 1 350 voix, soit 9,73 % des suffrages exprimés.

A noter que Jean-Luc Mélenchon réalise des scores supérieurs à 14 % dans cinq arrondissements de Paris :

  • 14,89 % des exprimés dans le 10e, (5 901 voix)
  • 14,10 % des exprimés dans le 11e, (9 703 voix)
  • 15,34 % des exprimés dans le 18e, (12 019 voix)
  • 15,74 % des exprimés dans le 19e, (11 690 voix)
  • 17,40 % des exprimés dans le 20e, (14 850 voix)

Je souhaite, ainsi que Jean-Luc Mélenchon, remercier chaleureusement toutes celles et tous ceux qui ont apporté leur voix au Front de Gauche. Grâce à votre vote, vous avez contribué à l'émergence d'une force politique nouvelle, portant un projet de société différent, fondé sur le partage des richesses, la planification écologique, le respect de l'autre.

12.04.19-MB_JLM.jpg

Vous pouvez retrouver, sur son blog, le script de l'intervention de Jean-Luc Mélenchon dimanche soir, place de Stalingrad.

Et voici le communiqué du Parti de Gauche suite au premier tour de l'élection présidentielle.


Le 6 mai, une seule consigne : Sarkozy dehors !

Le Parti de Gauche se félicite du rejet de Nicolas Sarkozy exprimé dans les urnes lors du 1er tour. Le Front de Gauche, seule force politique nouvelle à gauche, y a largement pris sa part avec son candidat Jean-Luc Mélenchon. Nous nous félicitons que pour la première fois depuis 2001, avec un score de 11,11% une deuxième force à gauche dépasse les 10%.

Les résultats du Front national démontrent que le Front de Gauche avait raison d'attaquer ses idées frontalement. Il est à regretter que toute la gauche n'ait pas compris l'urgence de cette bataille au lieu de faire appel au vote utile, au détriment du recul des votes d'extrême-droite et d'une progression de l'ensemble de la gauche.

Le Front de Gauche continue plus que jamais à défendre son programme «L 'Humain d'abord ». Il sera présent aux côtés des syndicats dans la rue le 1er mai et continuera à être aux côtés de tous les travailleurs en lutte contre les licenciements et les fermetures d'entreprises.

Nous appelons l'ensemble des électeurs du Gauche à continuer à se battre pour leurs convictions en dégageant Sarkozy le 6 mai puis en envoyant le maximum de députés Front de Gauche à l'Assemblée nationale.

Mercredi, 18 avril 2012

Deuxième semaine pour les grévistes de la faim de Notre Dame des Landes

La grève de la faim que deux paysans, Marcel Thébault et Michel Tarin, ont entamé pour protester contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, va entrer dans sa deuxième semaine. Leur état de santé est bon, et ils sont plus déterminés que jamais à poursuivre leur action, galvanisés par les très nombreux témoignages de soutien (passages, présences nocturnes, courriels, etc.) qu'ils reçoivent régulièrement. Ils ont d’ailleurs été rejoints, depuis hier, par Françoise Verchère, Conseillère générale de Loire-Atlantique, du Parti de gauche, qui est également co-présidente du Cédpa (collectif d’élu-e-s).

Lire la suite...

Appel de militants et élus du Front de Gauche pour l'interdiction de toute exploration ou exploitation des gaz et huiles de schiste

L'Humanité, dans son édition du samedi 14 avril, a publié une tribune contre l'exploration ou l'exploitation des huiles et gaz de schiste. Rédigée par Mathieu Agostini, responsable de la commission écologie du Parti de Gauche et Nelly Fontaine, syndicaliste CGT et militante du Parti Communiste à Nanterre, elle a recueilli de très nombreuses signatures au sein du Front de Gauche, dont la mienne. Rappelons que le maire de Limeil Brévannes, Jo Rossignol, signataire de l'appel, a récemment déposé un recours auprès du Premier ministre contre la demande de permis exclusif de recherche d'hydrocarbures liquides ou gazeux à la société POROS SA, dans les départements du Val de Marne, de Seine et Marne et de Seine Saint Denis. De même, Jean-Luc Mélenchon a rappelé, notamment lors du meeting de Marseille, l'opposition du Front de Gauche aux forages pétroliers en eau profonde et aux permis de recherche délivrés en Méditerranée.

La tribune est à lire dans la suite.

Lire la suite...

- page 1 de 18

Générateur de miniatures