Mercredi, 5 décembre 2018

Un décès et au moins 15 blessés graves entre gilets jaunes et lycéens : on attend quoi pour réagir ?

Je ne supporte plus de voir tomber les annonces, 1 lycéen blessé grièvement à tel endroit, 1 lycéenne à tel autre.

Nous en sommes à 1 décès et 15 blessés graves pour ce que j'ai pu recenser en allant sur internet consulter les différents médias et cela ne fait pas plus de bruit !!!

Une femme est morte suite à un tir de grenade lacrymo chez elle et on a l'impression que c'est anecdotique. Je répète UNE FEMME EST MORTE.

A d'autres époques nous aurions été des dizaines de milliers dans la rue. Et là on fait quoi ? On se tait ? On se contente de compter les morts ?

Il faut tapisser les murs de nos communes de notre indignation.

Ce gouvernement est un gouvernement d'assassins en laissant des enfants se faire mutiler, parce que les lycéens ne sont que des enfants.

J'ai essayé de faire le recensement des blessés graves à partir des informations vérifiées sur internet. Cela n'inclue pas les blessures par flashball sur d'autres endroits du corps car vu le nombre cela devient impossible à recenser.

1 décès

15 blessés graves dont 4 lycéens et lycéennes dans le cadre de la répression contre le mouvement lycéen

  • 2 blessés avec pronostic vital engagé
  • 11 autres blessures graves au visage
  • 2 mains arrachées par grenade

Décédée suite à un tir de grenade : 1

Zineb Redouane 80 ans, victime d'un tir de grenade alors qu'elle fermait ses volets, décédée à l'hôpital.

Blessés grièvement au visage par flashball : 13

- dans le coma : 2 avec pronostic vital engagé : 2

  • 1 gilet jaune de 28 ans, touché en pleine tête le 1er décembre à Toulouse
  • 1 lycéen à St Jean de Braye dans le Loiret touché à la tête le 5 décembre

- blessures graves : 11

Paris le 24 novembre 1 lycéen de 17 ans touché à la tête

Paris le 1er décembre 1 gilet jaune, jeune, qui risque de perdre son œil gauche

Paris le 1er décembre 1 autre atteint à la tête

Paris le 1er décembre 1 autre gilet jaune qui risque lui aussi de perdre l’œil gauche

Paris 1e 1er décembre Hugo Clément, journaliste, blessé à la tête

Bordeaux le 1er décembre 1 gilet jaune de 60 ans Guy Bernier blessé grièvement

Tours le 1er décembre 1 femme gilet jaune avec une blessure importante à l'oreille

Quimper le 1er décembre 1 jeune gilet jaune blessé à la joue

Grenoble le 4 décembre 1 lycéenne de 16 ans

Garges les Gonesses (95) 1 élève de terminale blessé grièvement à la joue et la mâchoire

Meaux le 3 décembre 1 lycéen de 18 ans atteint aux testicules

Mains arrachées par grenade : 3

Paris : 24 novembre 2 hommes

Tours 1er décembre 1 homme

Jeudi, 14 janvier 2016

Relaxe pour les 8 de Goodyear

Goodyear

Huit ex-salariés de Goodyear ont été condamnés mardi à neuf mois de prison ferme pour la séquestration en 2014 de deux cadres dirigeants.

La répression syndicale atteint un niveau rarement égalé !

Les salariés défendaient pourtant simplement leur emploi et leur droit de vivre correctement.

Le Parti de gauche soutient la pétition lancée pour l’arrêt des poursuites, et contre le silence du gouvernement. Valls et Hollande condamnent ouvertement les luttes sociales, nous les défendons !

Pour tous ceux qui entendent bousculer le système et le tripartisme pour 2017, s’il y a un appel à signer en ce début d’année c’est celui en solidarité avec les huit de Goodyear. Plus de 45 000 déjà à l'heure où je poste ce billet.

https://www.change.org/p/françois-hollande-l-appel-des-goodyear?recruiter=461158802

Générateur de miniatures