Tag - circonscription

Fil des billets - Fil des commentaires

Lundi, 14 mai 2012

Législatives : attention au nouveau découpage

Les 10 et 17 juin prochain, se tiendront les élections pour renouveler l'Assemblée nationale. Par rapport à 2007, plusieurs modifications ont eu lieu. Il y a toujours 577 circonscriptions mais suite à l'augmentation de la population depuis le dernier découpage (le fameux découpage Pasqua de 1986), à sa répartition différente sur le territoire national ainsi qu'à la création de onze sièges de députés de l'étranger élus par les Français expatriés, Paris perd trois député-e-s et n'en aura dorénavant plus que dix-huit au lieu de vingt-et-un.

Dans le cadre de ce nouveau découpage (ou plus exactement charcutage Marleix), la 1ère circonscription de Paris qui regroupait les quatre premiers arrondissements a été supprimée. Monsieur Legaret, maire UMP du 1er arrondissement, mauvais perdant de 2002 et 2007, en a révélé la raison à l'AFP : l'UMP estimait ne pas pouvoir la reprendre. Cela ne lui aura pas servi pour autant, car il ne sera plus du tout candidat cette fois-ci.

La répartition des arrondissements du centre de Paris se fait donc de la façon suivante :

  • les 1er et 2e arrondissements sont regroupés avec le 8e et une partie du 9e pour constituer la nouvelle 1ère circonscription
  • le 4e arrondissement est regroupé avec une partie du 11e et une partie du 12e arrondissement pour faire la nouvelle 7e circonscription
  • le 3e arrondissement est regroupé avec le 10e dans la nouvelle 5e circonscription.

Ce blog ayant comme objet de rendre compte de mes activités de députée, conformément à la législation, il ne peut contenir d'autres informations concernant ces élections législatives, et notamment sur la campagne électorale - pas même l'adresse de mon nouveau blog.

Lundi, 16 janvier 2012

Et oui, M. le préfet, la vidéosurveillance ne marche pas !

J'avais évoqué la semaine dernière, dans ce billet, mon courrier au préfet de police, suite aux problèmes rencontrés par les militants qui vendaient l'Huma Dimanche rue Rambuteau. Le préfet a promptement répondu, me faisant même faxer son courrier dès vendredi.

Tout en donnant quelques éléments de droit susceptibles de justifier l'attitude des policiers, il renvoie à "leur propre appréciation" et leur "initiative". Cette prise de distance est complétée par la reconnaissance "qu'une solution autre que celle mise en œuvre par les policiers intervenant aurait dû prévaloir". Avec en conclusion l'annonce d'un rappel à l'attention des effectifs de police concernant "la nécessité de faire preuve de souplesse et de discernement" en cas d'intervention "pour un rassemblement de nature politique."

Un point retient mon attention : le préfet reconnaît que les policiers ont été "incités à se rendre sur les lieux à la suite d'une observation vidéo laissant penser à un rassemblement." Mais alors, le système de vidéosurveillance ne permet pas d'identifier et de comprendre ce qu'il se passe réellement sur la voie publique ? Et il peut même aisément être détourné de ses objectifs affichés de lutte contre la délinquance pour des buts moins avouables ? Que reste-t-il de l'argumentaire développé pour faire passer le plan de vidéosurveillance ? Cela vaut bien la peine de déplacer un Premier ministre à l'occasion de son lancement !

Mercredi, 11 janvier 2012

Précisions sur le rassemblement de ce soir

Voici le texte de l'appel unitaire au rassemblement de ce soir, lancé par le PCF, le PG, la FASE, le NPA, C&A, Act Up et des militants associatifs de défense des droits de l'homme, des sans-papiers... Depuis, la LDH de Paris centre et EELV Paris centre ont fait savoir leur présence à ce rassemblement. L'appel circule... N'hésitez pas à le relayer !


Libertés publiques : stop aux dérives policières, dans le 3e comme ailleurs

Depuis dix ans, la politique de contrôle policier de la population imposée par Nicolas Sarkozy conduit à des dérives répétées dans tout le pays.

Deux incidents graves viennent de se produire dans le 3e arrondissement.

  • Le vendredi 6 janvier à 5h, le matin, Denis (qui est salarié de l'association Act-Up et militant du NPA) a été interpellé sur la voie publique. Conduit au commissariat de la rue aux Ours, il a « osé » continuer de siffler l'Internationale malgré l'injonction de faire silence. Un policier l’a alors frappé au visage. Bilan : une fracture du plancher orbital de l'œil gauche (l'os situé sous l'œil), qui a occasionné douze jours d'ITT (incapacité temporaire totale de travailler). L'Inspection générale des services (IGS) a été saisie.
  • Le dimanche 8 janvier au matin, des militants du PCF qui vendaient l'Humanité Dimanche comme toutes les semaines depuis des décennies rue Rambuteau, ont vu leur identité contrôlée par la police. Motif invoqué : « trouble à l'ordre public » ! Il faut croire que la vente d'une presse démocratique légale par ces « dangereux » activistes menaçait la République ! C'est le dispositif de vidéo-surveillance qui a alerté la police de leur présence et de leur activité "coupable ».

Il est inadmissible que la police puisse limiter les conditions de l'expression démocratique libre et plurielle.

Nous appelons à

  • une distribution de tracts, en présence de Martine Billard, députée de la circonscription, et de délégations de toutes les organisations soussignées, mercredi 11 janvier à 18h30, à l'angle des rues Rambuteau et Beaubourg,
  • suivie à 19h d'un rassemblement devant le commissariat situé 4-6 rue aux Ours ;
  • un rassemblement dimanche 15 janvier à 10h30, rue Rambuteau.

Jeudi, 3 novembre 2011

Soutien aux grévistes du Novotel des Halles

Depuis le 6 octobre, les femmes de chambres du Novotel de Paris les Halles sont en grève, avec le soutien des syndicats SUD et CGT. Je suis allée les rencontrer ce matin et les assurer de mon soutien.

11.11.03-Novotel_1.jpeg

Contrats précaires, temps partiel imposé, salaires de misère, manque de reconnaissance dans leur travail... Leur situation est, à bien des égards, caractéristique du travail des femmes dans notre pays, en 2011. C'est pourquoi les organisations féministes sont également solidaires de cette lutte. Les pratiques de leur patron illustrent aussi les méthodes de contournement du droit du travail. La convention collective de l'hôtellerie-restauration limite le nombre de chambres à nettoyer par jour de travail et par salarié-e ? Qu'à cela ne tienne ! Il suffit d'externaliser cette activité et de passer par une société de nettoyage, appliquant une convention collective qui ne prévoit pas un tel plafond...

11.11.03-Novotel_3.jpeg

Samedi 5 novembre, entre 11h et 13h, ces grévistes et leurs soutiens organiseront une collecte place des Innocents. Passez les aider financièrement à la mesure de vos moyens et participez à la collecte des fonds ! C'est la solidarité de toutes et tous qui leur permettra de tenir assez pour obtenir satisfaction.

Il sera ensuite temps de rejoindre Bastille pour le départ de la manifestation contre les violences faites aux femmes, dans une continuité de revendications, car ce que ces salariées vivent, c'est bien aussi l'expression d'une violence sociale.

Mardi, 6 septembre 2011

La 1ère circonscription de Paris à l'honneur sur LCP

La Chaîne Parlementaire diffuse régulièrement une série de portraits de député-e-s, sous le titre "In Situ". L'idée est de présenter simultanément la circonscription dans laquelle le/la député-e a été élu-e, à travers un lieu symbolique et une personne présentant une activité importante pour la vie locale.

Lorsque j'ai reçu la proposition pour un tournage en juin, je n'ai pas hésité longtemps : la place de la République permettait d'articuler la réappropriation de l'espace public par les Parisien-ne-s avec les grandes mobilisations sociales, de faire se rejoindre le quotidien de Paris centre et la symbolique forte de la République. Pour l'activité à mettre en exergue, la régie de quartier de Paris centre s'est imposée avec la même évidence. Son co-président, François Longérinas, m'a bien volontiers donné la réplique pour évoquer les évolutions des arrondissements centraux, les luttes du Collectif logement du 3e et la préoccupation de limiter l'éviction des classes populaires par la spéculation...

Le film sera diffusé sur LCP les 8 septembre à 13h55, 10 septembre à 11h25 et 11 septembre à 23h30. Mais le voici pour vous en avant-première !





Je remercie Sowhatproductions, le réalisateur Antoine Châtelet et la directrice de production Laurence Carles d'avoir aimablement autorisé cette diffusion sur mon blog.

- page 1 de 4

Générateur de miniatures