Lundi, 16 janvier 2012

Perte du AAA

J'étais en déplacement à Nantes quand la nouvelle de la dégradation de la note de la France est tombée. Voici le communiqué que j'ai adressé à la presse vendredi, au nom du PG.


Communiqué du Parti de Gauche

Standard & Poors décide aujourd'hui de dégrader la note de la France, alors même que ces derniers jours les taux d'intérêt de l'UE tendaient à baisser. Nicolas Sarkozy va-t-il s'engouffrer dans cette brèche pour asséner aux Français un nouveau plan d'austérité, après les avoir enfumés avec la TVA sociale ?

Voilà le résultat des politiques européennes qui ont donné les pleins pouvoirs aux agences de notation !

La France doit arrêter de se soumettre à ces diktats absurdes qui ne débouchent que sur la récession. La BCE doit prêter directement aux États au lieu d'engraisser des banques qui préfère soigner leurs actionnaires qu'investir pour le pays.

Lundi, 19 juillet 2010

Le sénateur Marini a trouvé la solution : les pauvres paieront pour les riches

L'information m'a fait bondir. Délivrée en plein mois de juillet, elle n'a rien d'anecdotique, compte-tenu des fonctions de celui qui ose avancer pareille proposition. J'ai réagi par le communiqué suivant.


Le sénateur Marini a trouvé la solution : les pauvres paieront pour les riches

L'imagination est toujours foisonnante pour défendre les scandaleux privilèges des clientèles électorales de l'UMP. Ainsi le sénateur Philippe Marini, propose de relever le taux réduit de TVA, celui qui concerne les produits de première nécessité, de 2,5 points. Il estime que cela rapporterait 7 milliards d'euros par an au budget de l'État. Cette proposition ne vient pas de n'importe quel sénateur désireux de se faire un nom dans le concours à l'innovation fiscale, Philippe Marini est rapporteur du budget au Sénat. Sa proposition est donc d'autant plus inquiétante.

Lire la suite...

Mercredi, 7 juillet 2010

Contre cette orientation des finances publiques pour 2011

Je mets en ligne mon intervention sur l'orientation des finances publiques pour 2011 qui a eu lieu hier, mardi 6 juin 2010.


Il s'agit de l'explication de vote du groupe GDR dans laquelle je dénonce cette proposition d'orientation profondément injuste car dangereuse pour les plus précaires...


Vous pouvez retrouver l'ensemble des interventions sur le site de l'Assemblée.



Lire la suite...

Mardi, 6 juillet 2010

L'austérité à visage découvert

Après une séance de questions au gouvernement où le ministre du budget a osé parler d'équité, la présentation des orientations budgétaires pour 2011 montre un tout autre visage, celui de l'austérité et de la réduction des droits sociaux des plus modestes: personnes en situations de handicap, étudiants, chômeurs...

L'augmentation promise de l'AAH se fera en 6 ans au lieu de 5. Le cumul APL/demi-part fiscale pour enfant à charge disparaît et, en pleine période de crise économique, le nombre de contrats aidés va diminuer de 15%, alors que la part de la prise en charge par l'Etat va continuer à baisser.

Le gouvernement s'accroche désespérément aux avantages accordés à ses donateurs du Fouquet's et du Bristol.

Les orientations budgétaires se résument à : « pas touche au bouclier fiscal et aux exonérations d'impôts! ». Les pauvres se serreront un peu plus la ceinture. Il revient donc aux plus modestes de payer la crise due à l'enrichissement spéculatif de quelques uns!

Au moment où le bouclier fiscal a conduit l'Etat à verser un chèque de 30 millions d'euros à Liliane Bettencourt, première fortune de France, il y en a assez de cette injustice sociale !

Lire la suite...