La grève de la faim que deux paysans, Marcel Thébault et Michel Tarin, ont entamé pour protester contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, va entrer dans sa deuxième semaine. Leur état de santé est bon, et ils sont plus déterminés que jamais à poursuivre leur action, galvanisés par les très nombreux témoignages de soutien (passages, présences nocturnes, courriels, etc.) qu'ils reçoivent régulièrement. Ils ont d’ailleurs été rejoints, depuis hier, par Françoise Verchère, Conseillère générale de Loire-Atlantique, du Parti de gauche, qui est également co-présidente du Cédpa (collectif d’élu-e-s).