La FCPE et l'APEJ, les associations de parents d'élèves du collège César Franck, dont je vous ai récemment parlé, mèneront demain matin de nouvelles actions, dont le blocage de l'établissement, pour protester contre la diminution des dotations horaires dans l'enseignement, mais aussi dans les domaines de la surveillance et du médico-social.

Leurs objectifs sont, notamment, de conserver les 12 heures de DSA (dispositif de socialisation et d'apprentissage) qui sont appelées à disparaitre à la rentrée 2013, ainsi que les 2 heures d'enseignement de l'Italien LV1 aux 5e pour cette année. Un enseignement qui est un des piliers de la réussite éducative et pédagogique de l'établissement depuis de nombreuses années.

Etant pleinement aux côtés des parents d'élèves dans cette lutte, j'ai écrit au rectorat qui, par la voix du Directeur de l'académie, a confirmé l'attribution de 20 heures de surveillance et 9 heures de cours. Un progrès, toutefois largement insuffisant au regard des besoins de l'établissement. C'est pourquoi la poursuite de la mobilisation est indispensable pour obtenir de quoi assurer réellement la pérennité du projet pédagogique du collège César Franck.

Vous pourrez télécharger le tract des parents d'élèves en cliquant sur ce lien.